Bonjour et merci beaucoup d’avoir cliqué sur « Soutenir Pas féérique». 
Si je fais des films, c’est parce qu'un jour de 2019, j’ai ressenti le besoin de faire tout ce que j’aime faire en disant ce que j'ai à dire. Mon souhait, c’est que ces films puissent être vus par le plus grand nombre pour servir de support à réflexion et de base de discussion, c’est pourquoi je tiens à ce qu’ils soient disponibles gratuitement sur internet.
Vous vous demandez peut-être pourquoi je n'ai pas mis en place un système permettant à mes vidéos de générer des revenus, parce que tout travail mérite rétribution. C’est vrai. J'ai beaucoup réfléchi à ça.​​​​​​​
Mais, je vais vous dire ce qui me ferait vraiment kiffer, là, maintenant : ce serait de pouvoir soutenir des associations qui me tiennent à cœur en allant leur donner un chèque Pas féérique de notre part à tous·tes. Ça, ça me donnerait du cœur à l’ouvrage. 
Alors voilà, si vous êtes d’accord, en cliquant sur le bouton ci-dessous, ce n’est pas tout à fait dans mon chapeau que vous allez mettre une pièce, mais dans une cagnotte pour une association.  
Et si vous ne pouvez pas ou ne souhaitez pas donner d'argent, vous pouvez aussi partager les films, c'est déjà beaucoup. Des posts sont d'ailleurs disponibles pour les partages Instagram et Facebook sur les comptes @pasfeerique (liens directs en haut à droite). 
Encore merci pour votre soutien !
Emilie
Jusqu’au 30 juin 2022, la cagnotte est destinée à En avant toute(s), une association, qui agit pour l’égalité des genres et lutte contre les violences faites aux femmes et aux personnes LGBTQI+.
Parmi ses actions de sensibilisation et d'accompagnement, il y a le site «Comment on s’aime», où on peut tchatter avec des professionnel·le·s et trouver une mine d’informations super claires et agréable à lire. Le mot d'ordre, c'est de permettre à chacun·e de s'outiller pour pouvoir être aimé·e et respecté·e pour qui on est. Il y a même ici une page qui retrace les enjeux évoqués dans le film «Les cheveux courts»
(Don déductible fiscalement de 66% à 75% pour les particuliers)